Michle Durand - plasticienne des mots

Peintre textile - Plasticienne des mots

peintre textile

Textes poétiques (extraits)

 

  • "Chemin de lune" Jean Poncet (éd. Encres Vives")  Pékin 1989-1991

      "Siècles engloutis                                                          " Fluant miroir d'un monde immergé

        sous les monts impavides                                                L'eau toujours est en nous

        La lune éclabousse                                                         Dans la cage de l'homme qu'effleurent les nuées

        la rumeur de vos pierres"                                                Le reflet seul de la lune dépose le souffle"

     

  •  "Lumière du silence" Jean Poncet (éd.Jacques André)                                                                                         

                -"Poèmes gyrovagues"                             

                " Au feu                                                                   
                  tu as jeté ton corps                                                     
                  et les haillons de tes actes 
  
                  ainsi allégé                                                                                           
                                                                                                                    tu t'es mis en chemin                                
 
                  seul un bol fêlé
                  pour boire au ventre
                  des vallées

                  et ton coeur sans désir
                  pour toucher l'infini."

                  - "Sept paroles du consentement"

                    "Pêcheur de vérité

                     délaisse ta sonde
                     et tes filets

                     ce que tu cherches est dans la vague
                     toutes les vagues".

 

  • "Il reste tant à semer" Xavier Lainé (états chroniques de poésie)

        "Ô beauté pure de l'instant
         juste saisi à son réveil
         le rêve est d'en tirer la corde
         pour que jamais ne s'éteigne les étoiles"
...


  • "Le chant des anges" de Xavier Lainé (éd. l'Harmattan")

    "Chaque jour est une vague,effaçant nos traces sur le sable
    Chaque jour est une page blanche où tout reste à écrire
    De vague page blanche en rêves respirables
    Chaque jour, dans l'ivresse de la lumière, tout est là, dans un sourire..."


     
  • "L'or de vivre" -Lumières- de Jean Proal

    "Cest un pays où lumière ne veut pas dire couleur,
    où simplicité ne signifie pas pauvreté,
    où le silence n'est pas le vide,
    où le dépouillement
    n'est que subtilité
    et richesse intèrieure".

 

  •